Aretha Franklin : la “reine de la soul” est décédée à l’âge de 76 ans

Spread the love

La chanteuse américaine est morte ce jeudi 16 août à l’âge de 76 ans. La légendaire interprète de “Respect” et “I Say a Little Prayer”, gravement malade, était atteinte d’un cancer depuis 2010.

 

Une grande voix s’est éteinte. Aretha Franklin est décédée ce jeudi 16 août à l’âge de 76 ans après une longue bataille contre un cancer du pancréas. Gravement malade, elle avait été hospitalisée dans “un état critique” à l’hôpital de Detroit (États-Unis) dans la nuit du dimanche 12 août.

Affaiblie depuis 2010, l’interprète de Respect et d’I Say a Little Prayer ne s’était pas produite sur scène depuis 2017. En novembre dernier, elle avait chanté au profit de la fondation d’Elton John contre le sida.

Elle est décédée entourée de ses amis et de sa famille. Dans un communiqué, ses proches ont écrit : “Dans l’un des plus sombres moments de notre vie, nous ne pouvons trouver les bons mots pour exprimer la douleur qui frappe nos cœurs. Nous avons perdu notre matriarche et le roc de notre famille”. Aretha Franklin laisse derrière elle ses quatre fils.

Avec ses tubes, la “Reine de la Soul” s’est hissée au plus haut et a remporté 18 Grammy Awards au long de sa carrière. Malgré une enfance difficile marquée par la mort de sa mère et la naissance de ses premiers enfants alors qu’elle était encore adolescente, Aretha Franklin a connu une ascension fulgurante. Décorée de la médaille de la Liberté, plus haute distinction américaine pour un civile, en 2005 par George W. Bush, elle avait chanté en 2009 pour l’investiture de Barack Obama, le premier président afro-américain des États-Unis.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password