Autriche : l’asile refusé à un Afghan parce qu’il n’agit pas “comme un gay”

Spread the love
  • 4
    Shares

Le fonctionnaire en charge du dossier a estimé que l’homme ne risquait aucune représailles liées à son orientation sexuelle dans son pays, révèle un hebdomadaire autrichien.

Les clichés peuvent avoir des conséquences inouïes. Les autorités autrichiennes ont rejeté la demande d’asile d’un Afghan se déclarant homosexuel car il n'”agissait” ou ne “s’habillait” pas comme une personne gay, a révélé l’hebdomadaire autrichien Falter ce mercredi 15 août.

Selon le média, un fonctionnaire de l’état fédéré de Basse-Autriche a estimé que le jeune homme de 18 ans n’encourait pas de représailles dans son pays en raison de son orientation sexuelle.

“Ni la façon dont vous marchez, ni la manière dont vous agissez ou vous êtes habillé ne révèlent que vous pouvez être homosexuel”, a écrit le responsable dans son rapport pour justifier le rejet de la demande d’asile.

Le fonctionnaire a également noté un “potentiel d’agression” chez l’homme auquel on “ne s’attendrait pas de la part d’un homosexuel”. L’adolescent s’était en effet battu avec d’autres personnes du centre d’hébergement où il logeait.

“Les homosexuels ne sont-ils pas plus sociables ?”

Le jeune Afghan avait apparemment peu d’amis et aimait passer du temps seul. Une caractéristique qui, selon le média autrichien, aurait amené le fonctionnaire à s’interroger : “les homosexuels ne sont-ils pas plus sociables ?”.

Il a expliqué avoir pris conscience de sa sexualité à l’âge de 12 ans, mais le responsable a trouvé que cela était “plutôt précoce” et donc peu probable, particulièrement dans une société comme l’Afghanistan où “il n’existe pas de stimulation sexuelle publique à travers la mode et la publicité”.

Arrivé seul en Autriche lorsqu’il était encore mineur, l’homme a fait appel de cette décision, d’après Falter.

Mercredi 15 août, le ministère de l’Intérieur autrichien a estimé qu’il ne pouvait pas commenter ce cas spécifique, mais que celui-ci “ne reflétait pas la [plus large] réalité”.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password