Fraude électorale présumée au Mali : la MINUSMA se dégage de toute responsabilité dans l’organisation des élections

Spread the love
  • 44
    Shares

la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) s’est prononcé sur l’affaire de la fraude électorale présumée au Mali.

Sur son compte twitter, le Chef de la MINUSMA a éclairci sa position, dans cette affaire :

« L’organisation des élections relève de la responsabilité de l’Etat malien. La MINUSMA n’en certifie pas les résultats. » Chef de la MINUSMA, M. Mahamat Saleh Annadif.


Pour rappel, l’équipe a dénoncé vendredi 20 juillet d’importantes « anomalies » dans le fichier électoral, mettant en garde contre « ce qui s’apparente à une vaste tentative de fraude ». Lors d’une conférence de presse en présence de diplomates en poste à Bamako, le directeur de campagne du candidat, Tiébilé Dramé, a affirmé que le fichier électoral mis en ligne le 4 juillet par les autorités était « totalement différent du fichier audité le 27 avril » par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il a expliqué que le fichier mis en ligne dénombrait 8 105 154 électeurs, soit une centaine de milliers de plus que celui audité par les experts internationaux (8 000 462).

2 Comments

  • Karamo Karamo Reply

    22 July 2018 at 15 h 53 min

    Il est évident que personne ne veut être impliqué dans la merde de voleurs. Etre pris la main dans le sac de cette manière…
    Les gens vont le lâcher et ça commence déjà

  • Top secret Reply

    23 July 2018 at 2 h 19 min

    Si je comprends bien, Emmanuel Macron fera tout pour préserver les intérêts de la France au Mali. Et comme par hasards, la Minusma parle de cette affaire alors qu’ un moment, elle n’a jamais été citée par l’opposition?
    Tout commence d’un coups à s’ eclaircir

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password