Belgique: arrêté avec un passeport jugé falsifié, Moïse Katumbi accuse Kabila

Spread the love

Le célèbre opposant congolais Moïse Katumbi a vécu une situation cocasse dans la nuit du mercredi à jeudi dernier à l’aéroport de Bruxelles à son arrivée en provenance d’Israël. Contrôlé par les forces de l’ordre, il a eu la désagréable surprise d’apprendre qu’il utilisait un passeport falsifié. Une situation à laquelle l’opposant au régime de Joseph Kabila ne s’attendait pas. Les autorités belges lui ont accordé par la suite une permission spéciale pour qu’il puisse régler la situation avec l’ambassade de la RDC.

D’après certaines sources citées par la presse belge et congolaise, il y avait un problème avec la première page du passeport où figure son identité. Mais pour M. Katumbi, le problème viendrait en réalité du fait qu’il utilise un passeport semi-biométrique. Il informe via un communiqué que sa précédente demande de passeport biométrique avait été rejetée par les autorités congolaises sans aucune raison apparente. 

Pour lui, la décision viendrait de plus haut, pointant du doigt le président Joseph Kabila et son administration. Pour rappel, les deux hommes qui étaient dans le passé alliés sont devenus ennemis après l’annonce de la candidature de M. Katumbi. Ce dernier avait appelé M. Kabila à quitter le pouvoir au terme de ses mandats constitutionnels.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password