Le site BuzzFeed ferme sa filiale française et licencie ses 14 salariés

Spread the love

Le site américain, qui réuni pourtant une audience de 2,7 millions de visiteurs en France, est apparemment victime du nouvel algorithme de Facebook.

Selon le Monde, BuzzFeed a décidé de fermer sa filiale française, et de licencier la totalité de ses 14 salariés, essentiellement des journalistes.

Fin 2017, le site américain qui mêle divertissement et information, avait déjà licencié 20 personnes en Grande-Bretagne (sur un effectif de 204 personnes fin 2016), et 100 aux Etats-Unis (soit 8 % de ses effectifs).

La version française du site avait été lancée en novembre 2013, et une filiale française crée en mai 2015, comprenant à la fois des traductions des articles américains et des articles originaux, notamment de réguliers scoops en politique. Selon Médiamétrie, elle comptait en mars 2,7 millions de visiteurs uniques en France (ordinateur, tablette et mobile réunis).

Victime de Facebook

L’audience de Buzzfeed, essentiellement engrangée sur les réseaux sociaux, a décliné suite au changement d’algorithme opéré par Facebook en janvier.

Selon le Wall Street Journal, le site visait un chiffre d’affaires de 350 millions de dollars en 2017, mais a finalement réalisé un chiffre inférieur de 15% à 20%. En novembre, la presse américaine avait indiqué que le site avait renoncé à s’introduire en bourse à court terme.

Le plupart des filiales étrangères (France, Allemagne, Espagne, Inde, Mexique, Japon) étaient détenues par la filiale britannique, qui centralise la commercialisation de la publicité, mais reste lourdement déficitaire (cf. ci-dessous). Le site a indiqué à l’AFP que ses filiales allemandes et espagnoles n’étaient pas menacées.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password