La France a annoncé à la Commission européenne qu’elle allait prolonger ses contrôles aux frontières jusqu’à fin octobre, en raison de la persistance de la menace terroriste. « Nous avons reçu la notification de la France cette semaine », pour une nouvelle prolongation de six mois de ces contrôles au-delà de la période actuelle s’achevant le 30 avril, a déclaré une porte-parole de la Commission européenne, mercredi 4 avril.

Cette notification transmise à Bruxelles va permettre de continuer ces contrôles réintroduits après les attentats parisiens du 13 novembre 2015, reconduits depuis par périodes de six mois. Contrairement aux contrôles temporaires justifiés par des motifs migratoires, ceux qui relèvent de questions de sécurité ne nécessitent pas de feu vert formel de la part de la Commission européenne, selon les règles de l’espace Schengen de libre circulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *