Malgré le système de notation et les critères techniques, le Maroc espère remporter l’organisation de cette première Coupe du monde à 48 équipes.

 

La Fédération marocaine de football (FRMF) conteste le système de notation et les critères techniques retenus par la FIFA pour la sélection du pays hôte du Mondial 2026 en s’inquiétant de « l’équité » du processus, dans un courrier dont l’AFP a eu copie lundi 2 avril. « Nous nous opposons fermement à ce que le système de notation soit maintenu en l’état (…) et considérons que toute action en ce sens serait inéquitable », affirme cette lettre adressée par le président de la fédération marocaine Fouzi Lekjaa au président de la FIFA Gianni Infantino.

Le système de notation qui « ajoute de nouveaux critères techniques qui ne figuraient pas dans les prescriptions transmises initialement par la FIFA » a été transmis « le 14 mars à 16 h 18, soit moins de 24 heures avant le dépôt du dossier technique de la candidature marocaine » et « à peine plus de 48 heures avant la date limite réglementaire de dépôt du 16 mars à 17 heures », selon cette lettre.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/04/03/mondial-2026-la-federation-marocaine-denonce-la-notation-de-la-fifa_5280095_3212.html#X7XyZRf1wP0lHwf5.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *