Douze touristes italiens et suisses et six conseillers municipaux ont été libérés lors de deux opérations militaires, selon le ministère de la communication.

 

Douze touristes italiens et suisses enlevés au Cameroun anglophone ont été libérés, lundi 2 avril, par l’armée camerounaise, a annoncé le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary, dans un communiqué publié mercredi par la presse gouvernementale. « Une opération a permis la libération de douze touristes européens » dans la région du Sud-Ouest lundi, a indiqué le ministre, sans préciser quand ils avaient été pris en otage.

Les sept Suisses et cinq Italiens se trouvaient au Cameroun avec une organisation appelée African Adventure Group, selon le communiqué. Ils ont été enlevés par « une bande de terroristes » dans la localité de Moungo-Ndor alors qu’ils se rendaient sur le site de Twin Lakes, deux lacs situés dans le secteur de Kupe Muanengumba.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *