Emmanuel Besnier: la contamination du lait infantile Lactalis est un “accident”

Spread the love

Le PDG du géant français du lait, le très discret Emmanuel Besnier, s’est finalement présenté devant la commission d’enquête des députés au sujet de l’affaire de contamination du lait infantile ce jeudi. Il y a déroulé sa version des faits.

“Lactalis est un groupe discret. Je l’assume, c’est largement lié à ma personnalité, j’ai toujours mis l’entreprise et nos produits plus en avant que ma personne”, a déclaré Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis, devant les députés en charge de l’enquête parlementaire sur l’affaire du lait infantile contaminé à la salmonelle. Des députés qu’il avait ulcéré en envoyant son directeur de la communication répondre à leurs questions lors d’une première audition.

Ce jeudi, la tête souvent baissée sur des notes pendant ces deux heures de questions-réponses, il a affirmé que “certains veulent transformer (sa) discrétion en opacité, c’est une grave erreur. Je reconnais que cette discrétion fait que nous sommes mal connu, et que ça alimente la suspicion”, mais, a-t-il continué, “le groupe Lactalis est très différent de l’image que certains veulent lui attribuer”.

Des “critiques parfois diffamatoires”

Emmanuel Besnier a commencé son grand oral en réitérant ses excuses. Notamment auprès des parents, se félicitant que tous les bébés soient en bonne santé. Il a présenté le groupe qu’il dirige depuis 18 ans comme une “entreprise familiale” qui s’exporte “depuis Laval”, et dont la France constitue “le cœur” et le “marché principal, avec un quart de notre activité”. Le PDG qui ne s’est exprimé qu’une fois dans les médias depuis la révélation de l’affaire, le 1er décembre 2017, a ensuite déroulé la chronologie des événements pour répondre aux “critiques parfois diffamatoires” qui lui ont été faites.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password